Tourisme

Le potentiel touristique se caractérise par l’existence des ressources touristiques naturelles et anthropiques.

les ressources naturelles abondent, à partir du relief très spectaculaire, avec des contrastes morphologiques suite à la fragmentation élevée, les crêtes et les pics ayant un rôle de belvédère. L’alternance des couloirs avec les zones hautes offrent un paysage très beau. La vallée Anieşului est la plus prometteuse de ce point de vue, en raison de l’étendue sauvage du relief, par le pittoresque créé par le bassin de la rivière Anieş ayant d’une côté et de l’autre des pentes abruptes.

Comme dans les zones protégées de valeur naturelle, il y a aussi Izvoarele Mihăiesei et le Parc National Munţii Rodnei, où le pâturage, la chasse et le cueilli des plantes sont interdits.

La réservation mixte Izvoarele Mihăiesei est une réservation qui contient comme surface care protégée 50 ha et comme objectifs protégés – des roques cristallines et le tétras-lyre – LYRUX TETRIX.

Comme objectifs d’un intérêt réel, sont la faune et la végétation de la région, caractérisées par des espèces protégées comme le lion à pied.

La présence des bioclimats présentés ci-dessus représente aussi un point de plus donné au potentiel touristique naturel.

Le potentiel touristique hydrographique est généré par la vallée Someşului et la vallée Anieşului, qui sont des vallées caractérisées par des zones larges et étroites successives, qui donnent au paysage une beauté à part. En plus, les rivières peuvent être utilisées pour agreement comme la pêche ou la nage.

Les ressources anthropiques sont représentées tantôt par le patrimoine bâti, que par les traditions et les coutumes de ces lieux.

 

LE PATRIMOINE CONSTRUIT

Dans la localité Maieru, on remarque la présence de quelques objectifs de grande valeur:

L’église en pierre "Cuvioasa Parascheva", aussi connue comme L’église de la Coline, qui date depuis 1818;

Le musée Cuibul Visurilor, où sont exposés des objets ethnographiques (certains agricoles, des costumes traditionnels), historiques (des vaisseaux daciques, des esquisses, des mappes, des documents), ainsi que des documents qui ont appartenu à l’écrivain Liviu Rebreanu, qui a passé son enfance à Maieru. Le musé a plus de 6000 de pièces, étant l’une des plus riches collections du pays.

Les ménages peuvent se transformer eux-aussi dans un objectif touristique parce que beaucoup gardent encore le style architecturel rural et sont dorées par des pièces de mobilier fait par les habitants, les murs couverts par les ainsi-nommées « păretare » qui proviennent d’une activité traditionnelle des femmes de ces lieux– le tissage.

Si les maisons du passé étaient construites en bois, avec deux pièces séparées par un porche, maintenant on rencontre des maisons en pierre couvertes par marble, avec des balcons au lieu de véranda.

Dans le village Anieş, le patrimoine construit est représenté par les ruines de la cité Anieş. Elle a été construite au XVIIème siècle, ayant comme but la surveillance des alentours.

Malgré l’existence des objectifs touristiques, la zone est peu exploitée de ce point de vue, les seules structures de logement étant une pension de trois marguerites dans la vallée Anieşului.


TRAJETS TOURISTIQUES

1. Anieş - Valea Anieşului - Şaua Gărgălăului

Accès à la route: DN 17 D, la commune Maieru, village Anieş, station de chemin de fer de Anieş, route Ilva Mică - Rodna Veche

Point de départ : Village Anieş, Vallée Anieşului Mare

Point d’arrivée: Şaua Gărgălăului, située au Pic Gărgălău (2158 m) et Şaua Galaţului

Marquage : Croix bleue.

Temps du trajet : 12 heures.

Longueur approximative : 23 km.

Degré de difficulté : Moyen.

 

2. Între Izvoare - Izvorul Mare - Tarniţa Bârsanului

Accès à la route: DN 17 D, la commune Maieru, village Anieş, station de chemin de fer Anieş route Ilva Mică - Rodna Veche

Point de départ: Confluence de Izvorul Mare avec Valea Anieşului Mare, nommée “Între Izvoare”.

Point d’arrivée: Tarniţa Bârsanului entre le Pic Puzdrele et le Pic Negoioasa (1870m)

Marquage: Bande jaune

Temps du trajet: 3 heures

Longueur approximative : 10 km.

Degré de difficulté: Léger

État des marquages:

Pendant l’été – vaguement marqué

Pendant l’hiver – pas de marquages

État du trajet: trajet sans passages difficiles du terrain

Refuges et abris: Cabane forestière entre les sources, les rochers du vide alpin

Points d’intérêt touristique: la grotte de la Source Laptelui


3. Între Anieşe - Valea Anieşului Mic - Şaua “Între Izvoare”

Accès au trajet: DN 17 D, la commune Maieru, village Anieş, station de chemins de fer Anieş route Ilva Mică - Rodna Veche

Point de départ : Între Anieşe – confluences des vallées Anieşului et Anieşului Mic.

Point d’arrivée : Şaua “Intre Izvoare” – autrement connue comme ’’La Cărţi’’ ou Fântâna lui Răţâfoi, pas loin de Tarniţa Negoieselor (1820m).

Marquage : Croix jaune

Temps de la route : 3 heures.

Longueur approximative: 10 km

Degré de difficulté: Léger

État de marquages:

Pendant l’été – bien marqué

Pendant l’hiver – pas de marquages

État du trajet: trajet sans passages difficiles du terrain

Refuges et abris: Cabane forestière dans la vallée Anieşului Mic, des rochers dans le vide alpin.

Point de départ: La commune Telciu – village Telcişor

Point d’arrivée: Tarniţa Bătrânei - 1800m – le versant du Sud du Pic Bătrâna

Marquage: Bouline rouge

Degré de difficulté: Moyen. Accessible pendant l’hiver

Temps du trajet: 12 heures.

Longueur approximative: 30 km. 15 km drum forestier, 15 km potecă turistică

État des marquages:

Pendant l’été – bien marqué

Pendant l’hiver – pas de marquages

État du trajet: trajet sans passages difficiles du terrain

Refuges et abris: Cabane forestière et élevage de truite dans le village Telcişor, des rochers en vide alpin

Points d’intérêt touristique: la Cave “Jgheabul lui Zalion” et la Cave de Măglei, Izbucul Văii Seci.